Biographie                                                                                                         

Né à Laghouat dans le Sahara d'Algérie, Salim Dada a été dessinateur-peintre dès son jeune âge, adolescent il a suivi un cursus scientifique qui a fait de lui un médecin. Ce n'est qu’à l’âge de 18 ans qu'il a découvert son talent musical, il eut son premier cours de guitare à la cité universitaire. Vite, il décida d’être Compositeur.

Formation

Autodidacte de 1993 à 2001, Salim Dada apprend à jouer de la guitare classique puis l’oud, la contrebasse, la kwitra, le mandole et les percussions. Il étudie en outre, l’harmonie, les théories musicales occidentales et orientales et compose plusieurs œuvres pour guitare, violon, oud et ensembles réduits. 

De 2002 à 2005, il éfféctue un cycle complet d'écriture musicale (mélodie, schème, harmonie, contrepoint et analyse) à l'école de formation à distance « Polyphonies » avec le compositeur Jean-Luc Kuczynski et à l'Institut National Supérieur de la Musique d'Alger avec l’académicienne Gulnara Djerdimalieva Bouyagoub. Dans la même période, il obtint son Doctorat en Médecine Générale de la Faculté d'Alger. 

De 2008 à 2010, une bourse d'étude du Gouvernement Italien lui permît d’étudier la "direction d'orchestre" avec le maestro Guido Guida au Conservatoire d’État de Torino en Italie. 

Entre 2010 et 2012, il obtient une Maîtrise et puis le Grade de Master de recherche en Musique et Musicologie de l'Université Sorbonne Paris IV. Il écrit deux mémoires de recherche : "Les traditions musicale en Azerbaïdjan : héritage et évolution" et "Polyphonie orchestrale et évolution de la musique orientale : le cas des Mugams symphoniques chez Fikret Amirov", sous la direction de Jean-Jacques Velly.

À partir de 2012, il est doctorant musicologue à la Sorbonne menant un projet de recherche triennal sur "al-adhan" (l'appel à la prière en Islam), sous la direction de François Picard.



Compositions et événements

Compositeur membre de la SACEM, le catalogue musical de Salim Dada s’étends sur environ quatre-vingt compositions : œuvres symphoniques, musique de chambre, chants et ensembles traditionnels arabes, pièces solistes (guitare, piano, clavecin, saxophone, violon, harpe, oud, etc.), musique de film, théâtre, musique pour enfants et matériau didactique.

Ces œuvres ont été primées et présentées dans plusieurs pays du Monde : Algérie, France, Italie, Allemagne, Espagne, Hollande, États-Unis, Argentine, Qatar, Syrie, Palestine, Jordanie, Égypte, Tunisie et Maroc. 

En 2007 : festival Robert Schumann à Bonn et 57e junger künstler festival de Bayreuth. En 2008 : festival de l’Euro-Mediterranean Youth Orchestra à Damas. En 2009 : 7e édition du festival des compositeurs arabes "Arab Perspectives" au Caire, Settembre Musica-MITO 2009 à Milan et festival "PAN 6" à Amsterdam. En 2010 : festival international de la diversité culturelle à l'UNESCO à Paris, le 4e Perinaldo festival et le festival "Est Ovest" en Italie. En 2011 : concert « Hommage à la Méditerranée » du Divertimento à la Cité de la Musique et le festival « Label Sorbonne » à Paris. 

En 2012 : « Ice Breacker VI : New Music from The Mediterranean » à Seattle et les cycles de l’orchestre Divertimento « 2012, une année olympique » en région parisienne et « Algérie-France : Une symphonie pour 2012 » pour l'ouverture de la saison musicale de la Cité de la Musique à Paris et la "Fête de l'Humanité" à La Courneuve.



Partenariat artistique

La nomination de Salim Dada en 2007 « Compositeur en résidence » de l'Orchestre Symphonique National d’Algérie lui a permit de concrétiser ses idées musicales et de définir ses choix esthétiques. Pendant deux saisons, il crée 7 compositions symphoniques, qui ont été présentées en plus de 30 concerts. Désormais, il y travaille en étroite collaboration avec les chefs d’orchestre : Hikotaro Yazaki, Guido Guida, Marcello Fera, Amine Kouider, Nayer Nagui et Zahia Ziouani. 

Salim Dada a également multiplié les collaborations avec de musiciens de renom et les échanges artistiques avec divers orchestres et ensembles internationaux : Orchestre Symphonique National Algérien, Arab Youth Philharmonic Orchestra, Euro-Mediterranean Youth Orchestra, Cairo Symphony Orchestra, Qatar Philharmonic Orchestra, Orchestre Symphonique Divertimento, Paletine Youth Orchestra, Orquestra Terrassa48 à Cataluña, Calefax Reed Quintet en Pays-Bas, Seattle Chamber Players, Ensemble Aparté, Ensemble Conductus de Merano, le Xenia Ensemble, l'ensemble vocal L'una è cinque et le Fiarì Ensemble à Torino, Orchestra del Perinaldo Festival, Orchestra Internacional “Pequeñas Huellas” di Niños para la Paze, Conservatorio Statale di Torino, les écoles de musiques du Val-d'Oise (95), le violoniste italien Giacomo Agazzini, le pianiste franco-chypriote Cyprien Katsaris, le flûtiste italien Calogero Giallanza, le guitariste argentin Sergio Puccini, la claveciniste allemande Angelika Moths, l’oudiste marocain Mohy Idine Loukili...  

 

En 2012 il était lauréat de commande du Fond d'Action SACEM pour son poème symphonique "Tableaux d'une vie arabe".

Salim Dada vit en France depuis fin 2010, il est doctorant chercheur en musicologie à la Sorbonne et compositeur en résidence auprès de l'Orchestre Symphonique Divertimento pour les saisons musicales 2011-2015.

 

                                                                                                          عربي   English